Lettre à Papa Noël et banana bread en forme de sapin 

J’ai déjà tout dit dans le titre, Albertine a “écrit” sa lettre au Père Noël. En vrai, elle a fait un joli collage des jouets qu’elle a vu dans le seul malheureux catalogue que j’ai pu trouver ici… Les images y sont toutes petites mais c’est fou comme les enfants ont l’œil dès que ça les intéresse!

Elle a choisi une giraffe, un dinosaure, de la dînette, une maison Sylvanians, une peluche Minnie et des poupées Reine de Neiges qu’elle appelle simplement Let it go. Je me demande si elle a compris qu’elle faisait une liste de ce qu’elle aimerait recevoir ou si elle cherchait des jeux ou personnages qu’elle connaît déjà… Le concept semble encore un peu flou pour elle mais à mon avis, c’est le dernier Noël où je peux encore choisir les jouets.

Elle était ravie de faire du collage et s’est bien appliquée. La lettre est prête à partir avec nous vers la France puisqu’il paraît que la branche française de son secrétariat est très efficace pour répondre à toutes les lettres postées avant le 22 décembre. Pour les intéressés, il suffit d’adresser sa missive à: Père Noël (tout simplement) et d’indiquer son adresse complète au dos de l’enveloppe. J’ai hâte qu’il nous réponde!

Comme nous sommes dans les valises, il faut aussi vider le frigo et comme on avait des bananes bien mûres, on a fait du banana bread avec un cœur chocolat fondant dans nos jolis moules sapins qui ne servent qu’une fois l’an! Et cette recette, il faut que je vous la donne parce qu’elle est super simple et c’est une tuerie.

Ingrédients:

– 3 bananes bien mûres

– 1 œuf

– 165g de farine

– 100g de sucre

– 70ml d’huile d’olive ou de beurre

– 1 sachet de sucre vanillé

– 1/2 sachet de levure

– 1 pincée de sel (sauf si vous utilisez du beurre salé… enfin du beurre quoi, parce que si vous avez du beurre doux dans votre frigo, vous devez avoir un problème de papilles et je ne suis pas sûre de vouloir encore vous parler… quand j’étais petite et que maman me beurrait une tartine, je lui disais “ne sois pas raciste sur le beurre!” C’est dire l’importance que le beurre a chez nous, aujourd’hui si je demande à Albertine si elle veut du pain avec du beurre, en général elle me répond “Que du beurre!”, ça rigole pas… j’arrête là ma diatribe et je reviens à la recette)

– des pépites ou des morceaux de chocolat

Allez hop, on écrase les bananes dans un bol. On ajoute un œuf entier et on bat. Puis on ajoute la farine, les sucres, la levure, le sel et l’huile en mélangeant au fur et à mesure. Pour finir, on ajoute les pépites de chocolat noir mais cette fois, pour changer, on a mis des carrés de chocolat dessert entre 2 couches de pâte. Pour le chocolat c’est pareil que pour le beurre, faut pas être raciste.

Miam, des petits sapins bien dodus. Encore un croc et je retourne aux valises.

Plus que 1 dodo!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s