Bali, le soir…

Je voulais publier samedi la suite de nos photos à Bali et puis… Et puis il s’est passé ce qui s’est passé… Le week-end s’est déroulé avec une boule dans le ventre et l’esprit hypnotisé par l’écran, entre incompréhension, colère et profonde tristesse.

Pour plusieurs raisons, je n’ai pas choisi la voie de la politique, je m’en remets donc à nos dirigeants pour beaucoup de choses. Mais plus le temps passe, plus je me rends compte que les gouvernements du monde ont échoués et ont complètement abandonné l’humanité, les vies humaines valent moins que le profit personnel et le pouvoir… Que devons-nous et pouvons-nous faire maintenant en tant qu’individu lambda? Continuez à vivre en attendant la prochaine tragédie? Je disais récemment à des amies que je n’ai plus beaucoup d’espoir en général quand je vois ce que les hommes se font les uns aux autres et ce que nous faisons de notre belle planète. Aujourd’hui, j’en ai encore moins…

Je vais quand même continuer à publier nos photos de Bali. En revanche, mon soupir de bonheur s’est transformé en gorge serrée… bali soir

bali soir 13

bali soir 14

La plage de Seminyak qui s’anime doucement en fin d’après-midi…

bali soir 8

bali soir 12

bali soir 2

bali soir 3

Dîner les pieds (et les mains) dans le sable, pas très propre mais tellement plus rigolo!

bali soir 5Profitons de chaque instant comme savent le faire nos enfants, un seau et une pelle sur une plage suffisent à les rendre heureux. bali soir 11

bali soir 10

Le sable, c’est bon pour la peau!

bali soir 9

bali soir 7

bali soir 6Heureusement qu’il y a les bons moments pour contrebalancer les mauvais… Restons soudés, ne laissons pas les terroristes nous diviser et nous enfermer dans la peur et croisons les doigts pour le gouvernement nous sorte de là parce que c’est leur boulot quand même!

7 thoughts on “Bali, le soir…

  1. Magnifique photos… Quand je vois ta fille recouverte de sable des cheveux aux doigts de pieds, et qui découvre notre monde, ça donne quand même de l’espoir. Quand j’en manque, je regarde ma Doudou, et je me dit que pour Elle, il faut garder la tête haute et l’esprit positif. Tout peut changer, encore, il n’est jamais trop tard. Ya de gros moments de doutes,mais rien n’est perdu. Pour Elles, pour ta fille, pour la mienne, y croire est obligatoire.

    Like

  2. Pingback: Bali, le matin… (avec un soupir de bonheur…) | Albertine trottine

  3. Pingback: Le premier voyage de Rosalie: Bali | Albertine trottine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s