Pense-bête Montessori

J’ai vu les pensées ci-dessous apparaître sur mon Facebook l’autre jour. Je me suis dit qu’il fallait que je les note quelque part pour m’en rappeler quand je sens que la parentalité positive m’échappe un peu et puis, je me suis dit qu’en les notant ici, ça serait peut-ȇtre utile à d’autres parents…

Les commandements de María Montessori pour les pères et les mères:

Le rôle premier de l’éducation, c’est d’agiter la vie, tout en lui laissant la liberté nécessaire à son développement.
• N’oubliez jamais une chose : les enfants apprennent de ce qui les entoure. Soyez donc leur meilleur modèle.
• Si vous critiquez votre enfant, la première chose qu’il apprendra à faire, c’est juger.
• Si au contraire, vous le complimentez régulièrement, il apprendra alors à valoriser.
• Si vous manifestez de l’hostilité à votre enfant, il apprendra à se battre et à se disputer.
• Si vous ridiculisez votre enfant de façon habituelle, il sera une personne timide.
• Permettez à votre enfant de grandir en se sentant sûr de lui à chaque instant ; c’est ainsi qu’il pourra apprendre à faire confiance aux autres.
• Si vous méprisez fréquemment votre enfant, il développera un sentiment très négatif de culpabilité.
• Vous devez montrer à votre enfant que ses idées et autres opinions sont toujours acceptées ; ainsi, il se sentira bien.
• Si l’enfant évolue dans une atmosphère où il se sent protégé, intégré, aimé et nécessaire, il apprendra à trouver l’amour dans le monde.
• Ne parlez pas mal de votre enfant. Ni en sa présence, ni même en son absence.
• Vous devez tout faire pour que votre enfant grandisse et se développe de façon optimale. Valorisez ses bons côtés, de telle façon qu’il n’y ait plus jamais de place pour les mauvais.
• Écoutez toujours votre enfant, et répondez-lui à chaque fois qu’il vous posera une question ou qu’il fera un commentaire.
• Respectez toujours votre enfant, même dans les moments où il commet des erreurs. Soutenez-le. Il réparera ses erreurs un jour ou l’autre.
• Si votre enfant cherche quelque chose, vous devez être disposé à l’aider, tout comme vous devez être disposé à lui permettre de trouver par lui-même ce qu’il cherche.
• Quand vous vous adressez à votre enfant, faîtes-le toujours comme il se doit. Offrez-lui le meilleur de vous.
À partir du moment où un enfant se sent sûr de lui, il ne cherche plus à ce que ses actes soient approuvés par les adultes qui l’entourent.
María MontessoribienveiilanceIl y a un mot que j’aime beaucoup et qui est, à mon sens, très important, c’est bienveillance… Malheureusement, je crois qu’il n’est plus très à la mode, trop long après un hashtag et sûrement trop difficile à écrire en langage texto. Tant pis, je l’apprendrai quand même à Albertine, na!

5 thoughts on “Pense-bête Montessori

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s