Rencontre avec les orangs-outans de Semenggoh

Encore un jour férié en Malaisie! Encore un long week-end! Encore une escapade en famille… à Bornéo!

Bornéo, voilà bien un nom qui fait rêver… Et pour cause, c’est l’île de la forêt primaire par excellence: 99% d’humidité, une végétation extraordinaire comprenant de nombreuses plantes carnivores et des dizaines de milliers d’espèces animales rares! Une île magnifique et une biodiversité unique malheureusement menacée par la déforestation au profit de l’huile de palme… Encore une raison d’arrêter le Nutella!!!

C’est donc à Kuching que nous avons atterri vendredi matin. Kuching, c’est toujours la Malaisie mais sur la partie nord de l’île. Bornéo est composée de Sabah et Sarawak (là où se trouve Kuching), deux provinces malaisiennes et du tout petit Sultanat de Brunei, le reste du territoire (73% tout de même) est indonésien. Kuching, surnommée la “ville des chats” (kucing = chat en malais) est une petite ville que l’on visite rapidement.

img_3251À Kuching, il y a de “belles” statues de chats…

kuchingIl y a une promenade aménagée le long de la rivière…

kuching3

kuching2 kuching6

kuching4Des boutiques souvenirs…

kuching5

kuching7Et un photographe qui peut vous faire remonter dans le temps…

La ville n’est pas moche mais il y a beaucoup mieux que ça dans le coin… Parce que du côté de Kuching, il y a les orangs-outans de Semenggoh, une réserve de 80 hectares de jungle dans laquelle vivent 27 de ces grands singes.

orangutans19Les orangs-outans de Semenggoh sont considérés comme semi-wild, c’est à dire pas tout à fait sauvage mais pas non plus vivant en captivité. Les premiers orangs-outans ont été recueillis soit orphelins, soit blessés. Ils ont depuis reconstitués des familles sur place et ne seront donc jamais réintroduits dans la “vraie” jungle. Ils vivent néanmoins en toute liberté dans la réserve. L’équipe de soigneurs, qui est à leurs petits soins, les nourrissent deux fois par jour à heures fixes en déposant des kilos de fruits sur des plateformes. Ces repas sont nécessaires car la réserve ne produit pas assez de fruits pour remplir les estomacs de ces grands gourmands.

Et c’est donc aux heures des repas que les portes sont ouvertes aux visiteurs qui sont restreints à un petit accès près des plateformes pour ne pas déranger les animaux. Il n’est jamais garanti de voir les orangs-outans puisqu’ils ne viennent que s’ils en ont envie ou ont vraiment faim.

Vendredi après-midi, nous avons eu beaucoup de chance puisqu’en arrivant, on nous a informé que 8 d’entre eux étaient déjà en train de “goûter” et que Richie en faisait partie! Richie, c’est la star de la réserve. C’est le premier mâle de la réserve, un roi incontesté de 34 ans pour 137kgs… On fait moins les malins là, hein?

orangutans2

orangutans13Richie couché

orangutans4Et Richie assis, ah oui quand même!

orangutans5

orangutans orangutans14

orangutans6Et pendant que Richie mange, les autres jouent aux acrobates dans les airs! 

Notre guide Brandon nous a raconté un peu les histoires de la réserve et autant vous dire que c’est les Feux de l’Amour! Richie était amoureux de Delima. Puis Richie est tombé amoureux de Selena, qui n’est autre que la fille de Delima. Le problème c’est que Selena aime bien papillonner avec les garçons plus jeunes mais dès que ça devient trop sérieux, elle retourne vers Richie pour se protéger, la chipie!

Delima est décédée il y a un an et demi à l’âge de 44 ans, elle avait été recueillie à l’âge de 8 ans et connaissait bien les soigneurs et tous les tours de passe-passe possibles comme voler les portefeuilles de leurs poches, se mettre du rouge à lèvres ou encore ouvrir la porte du frigo de la boutique, se prendre une cannette de coca, l’ouvrir et la boire! Les orangs-outans sont comme des enfants, ils apprennent en imitant.

Il y a des années, la réserve a accueilli Bullet, un mâle secouru immédiatement après avoir reçu une balle (en anglais bullet) et qui a survécu à cette attaque. Après sa convalescence, il est arrivé sur le territoire de Richie. Les deux gaillards de même gabarit se sont chassés sans relâche pendant 3 jours et ont fini par un face à face avant de disparaître dans la forêt côte à côte… Quand ils ont réapparu, les soigneurs ont constaté qu’ils étaient devenus les meilleurs amis du monde et sont restés inséparables jusqu’au décès de Bullet.

orangutans12

orangutans11

orangutans7

orangutans3Près de la deuxième plateforme, nous avons aussi eu la chance de voir Edwin, le concurrent direct de Richie, un autre beau bébé qui attend sagement le bon moment pour détrôner le roi!

orangutans15

orangutans18Edwin et son copain l’écureuil!

orangutans16Albertine qui imite les grands singes…

orangutans17Les fourmis géantes de la réserve, pas loin de 2cm de long!!!

Les orangs-outans, qui se traduit par “hommes de la forêt” ont 96,7% d’ADN en commun avec nous ce qui rend ces animaux terriblement intelligents et attachants… Brandon qui participe régulièrement à la réintroduction des primates dans la jungle, nous a expliqué que le moment où il faut les laisser seul au pied d’un arbre est un déchirement. Ils s’accrochent à leurs soigneurs le plus longtemps possible et les regardent s’éloigner avec le regard d’un enfant qu’on abandonne…

Une femelle ne peut avoir des petits que tous les 8 ans et n’en a qu’un seul à la fois (les cas de jumeaux sont extrêmement rares). Alors, malheureusement, face à la rapidité de la déforestation et la cruauté de certains locaux qui n’hésitent pas à les tuer ou à les capturer pour les revendre, Brandon pense que les orangs-outans auront disparu d’ici 50 à 60 ans. Comme toujours, le pire ennemi de la planète est l’homme…

orangutans8Un peu de yoga?

orangutans9Une fois que les fruits furent mangés et que la pluie arriva, tous les orangs-outans sont repartis vers leurs nids et cabanes. Nous nous apprêtions à faire pareil mais Richie en a décidé autrement… D’un seul coup, il a déboulé sur la plateforme des visiteurs et a chassé tout le monde de là. Les soigneurs n’ont pas rigolé longtemps et nous ont demandé de déguerpir le plus vite possible… Richie s’est dirigé vers la boutique un peu plus haut qui a fermé son rideau de métal le plus vite possible et on s’est tous mis à courir car en moins d’une minute, il était devant la boutique et a flanqué un grand coup dans le rideau. Il nous a fait courir encore un peu jusqu’au parking et puis il est reparti dans la jungle en secouant les arbres de colère. On a tous compris qui est le chef de la réserve!

orangutans21On prend la pose vite fait parce qu’il arrive derrière!

orangutans20Et il n’est pas content!

orangutans22Quand on court en prenant des photos, elles sont souvent floues!

orangutans23Devant la boutique… 

Richie est donc bien libre d’aller et de venir comme il le souhaite dans la réserve. Il y a quelques mois, il est allé aux petits coins visiteurs, a arraché un toilette et l’a déposé au milieu du parking… Pas toujours commode le garçon! En tout cas, nous avons été ravi de notre rencontre mouvementée avec les orangs-outans de Semenggoh et on leur souhaite une longue vie paisible… (et un boycott de l’huile de palme…)

Demain, je vous raconterai notre rencontre avec d’autres singes et ma jolie chute de barrique au Parc National 😉

2 thoughts on “Rencontre avec les orangs-outans de Semenggoh

  1. quelle tristesse hélas de réaliser que nous sommes les vrais responsables de ce grand gachis ecologique, dans pas mal d’endroit du monde … que ce soit pour l’huile de palme, le mais transgernique ou encore le bois ….

    Like

  2. Pingback: Randonnée (et chute!) à Bako Park | Albertine trottine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s