Un petit tour (à Siem Reap) et puis s’en vont!

Il est bientôt temps de refermer cette parenthèse cambodgienne. Pour finir, je voulais partager quelques photos de Siem Reap où nous allions promener nos guêtres en fin d’après-midi…

siemr23

siemr4 siemr8

Du cȏté de Old Market

siemr7

siemr6Nous sommes évidemment passés dans la fameuse Pub Street, la rue des bars… C’est un peu tout ce que je déteste en Asie: la rue à touristes par excellence avec des mecs qui portent des t-shirts pas propres à l’effigie d’une bière thaïe et des nanas qui portent toutes le même sarouel… Autant dire que nous n’avons pas trop trainé par là!

siemr3

siemr5Notre guide dans les temples était assez fier de nous dire que Siem Reap signifie “défaite des Thaïs” dans sa langue, rapport aux nombreux conflits avec le Royaume de Siam au cours des siècles. Je ne sais pas si la défaite fut éclatante mais une chose est sûre c’est qu’ils ne s’aiment pas trop, trop entre voisins…

En se promenant dans les rues, on remarque de suite une grande influence française dans l’architecture, la langue français est aussi très présente sur les enseignes, panneaux etc… En effet, le Cambodge faisait partie de nos colonies de 1907 à 1953.

siemr2

siemr11Artisans d’Angkor est une initiative soutenue par l’Agence Française de Développement et existe depuis 1992. C’est un centre de formation (sculpture, gravure, peinture sur soie ou sur céramique, etc…) que l’on peut visiter avant de passer au magasin, histoire de soutenir l’économie locale…

siemrIls ont aussi un beau jardin!

siemr14Les apprentis touchent 5% du produit qu’ils ont réalisé. Quand nous sommes passés, ils manifestaient pour augmenter leur marge à 8%. En espérant qu’ils soient entendus…

siemr13 siemr12

siemr10Nos petits tours en tuk-tuk, cheveux au vent, nous ont aussi permis de visiter la ville et la campagne sans se fatiguer. Ainsi, nous avons pu observer de nombreuses scènes de vie et paysages mais aussi faire le constat que l’écologie n’est malheureusement pas une priorité… C’est toujours un peu triste de voir des sacs plastiques virevolter le long des routes. En saison sèche, la poussière est vraiment partout, tellement qu’on a trouvé une petite ressemblance avec (pour ceux qui connaissent) la route de Sakkara en Égypte!

siemr15

siemr24

siemr16

siemr19

siemr18

siemr17

siemr20

siemr9

siemr25

siemr21

siemr22Et voilà, c’est la fin de ce voyage… Mais rassurez-vous, j’aurais encore plein de choses à vous raconter demain et les autres jours!

One thought on “Un petit tour (à Siem Reap) et puis s’en vont!

  1. Pingback: Une semaine au Cambodge en famille: Le résumé | Albertine trottine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s