Taxi, please!

Une journée de plus avec Albertine malade à la maison, un rhume qui s’est transformé en bronchite. J’ai déjà fait deux allers-retours à la clinique aujourd’hui pour qu’Albertine puisse être soignée au nébuliseur. Deux allers-retours qui m’ont permis de faire quatre tours en taxi… Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’en ce troisième jour de l’avent, je suis vernie!

Mon premier chauffeur conduit en tongs (les “chaussures” les plus dangereuses pour conduire!),

Mon deuxième chauffeur conduit avec des lunettes de soleil, une casquette, le siège passager avant rabaissé et le pare-soleil descendu (au moins, celui qui conduit en tongs, voit la route!),

Mon troisième chauffeur est bien gentil mais parle tout seul (et ça a l’air drôle puisqu’il se met à rire régulièrement… Moi, ça me fait moins marrer bizarrement, ça doit être la barrière de la langue),

Mon quatrième chauffeur est normal (ouf), il porte juste des bagues plus grosses que celles de la Reine Mère à chaque doigt (bon les goûts et les couleurs…),

Mon tout est résumé par cet autocollant/déco de vitre de taxi très très classe…

taxi kuala lumpur

 

4 thoughts on “Taxi, please!

  1. Je n’ai jamais rencontré un taximan à Dakar qui ne cumule pas au moins 4 de ces 5 attributs, lol ! mais je suis souvent plus occupée à soulever les pieds pour qu’ils ne traversent pas le trou dans le plancher ou tenir la corde qui retient la portière, ah ah ! J’ai bien ri avec ton article, ça fait longtemps que j’ai envie d’en écrire un sur les taxi dakarois ! Gros bisous à ta puce, et bon courage à toi, j’espère qu’elle va aller mieux très vite…

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s